Formations approfondies à Bron


Afin de faciliter un cheminement personnel, à l'Ecole du Yoga propose des formations approfondies étalées sur plusieurs années.
Au terme de ces formations certifiantes, il devient possible de passer, à son tour, à l'enseignement.

Formation au Hatha-Yoga traditionnel dans son contexte tantrique

ou l'art de la transe en danse

​Cette formation s'adresse à toute personne suffisamment motivée, ayant un minimum (ou un maximum !) d'humour, d'audace, d'organisation, de disponibilité, de détermination, de persévérance, et de courage (en général, ces qualités se développent naturellement par l'intensité de la pratique !).

L'originalité de cette formation se situe à trois niveaux :

  • Elle ne porte que sur les enseignements yogiques traditionnels.
  • Elle nécessite un réel engagement personnel journalier d'étude et de pratique : différents aménagements ou niveaux d'engagements peuvent être envisagés, mais une moyenne de deux heures par jour est vivement indiquée.
  • Elle requiert un accompagnement personnel régulier et minutieux donné par l'enseignant aussi souvent que nécessaire.

Globalement il s'agit d'entrer dans l'intimité de la démarche et de l'univers du yoga.
Les connaissances (philosophiques, métaphysiques…) s'articulent constamment autour des pratiques et de la vie quotidienne. De nombreux éléments de référence sont intégralement fournis, une bibliographie abondante et un lexique très étendu se constituent au fil des mois et des années.

Les pratiques ne sont pas à répéter de manière mécanique, scolaire, voire obsessionnelle. Il s'agit à chaque fois de les laisser nous surprendre pour une véritable transformation intérieure. Cette transformation intérieure concerne toutes les dimensions de l'être : physique, psychologique, mentale, intellectuelle, affective, émotionnelle, énergétique, relationnelle, spirituelle…
Seul un réel engagement personnel dans la pratique peut donner corps à l'expérience yogique : en ce sens, cette formation vise plus à permettre de rencontrer le yogi en soi que le professeur de yoga.
Toutefois, bien sûr, les dimensions pédagogiques, didactiques, déontologiques, éthiques… sont constamment prises en considération.

Comment fonctionne cette formation ?

Chaque module est autonome et se présente comme un atelier d'enseignements et de pratiques ouvert à toute personne souhaitant approfondir sa démarche yoguique sans forcément s'orienter vers l'enseignement.
On peut donc y participer de manière ponctuelle ou s'engager sur le cursus complet : l'attestation diplômante de formation ne pourra être décernée qu'aux personnes ayant participé à tous les modules.

Participation :

6 weekend par an sur 4 ans, soit près de 400h de formation réparties sur 48 journées.
La participation est de 200€ le weekend.

Dates :

Un nouveau cursus démarre en janvier 2020 et ce aux dates suivantes (samedi : 14h/20h, dimanche : 10h/18h)
25-26/01, 28-29/03, 23-24/05, 18-19/07, 26-27/09, 21-22/11
Dans la perspective de suivre l'ensemble du cursus, merci de préciser votre participation avant fin septembre 2019. Dans l'idée d'une participation ponctuelle, s'inscrire une semaine au plus tard avant la session : confirmation d'inscription en fonction des places disponibles.

Danse de Shiva

Yoga du rêve et du sommeil (Svapna et Nidra Yoga...)

ou l'Art délicieux de la paresse !

" Quand le sommeil ne s'est pas encore imposé et que pourtant le monde extérieur s'estompe, dans cet état même, dès qu'il devient accessible à la conscience l'incomparable déesse apparaît "

(Vijnâna - Bhaïrava tantra, verset 52).

De quoi s'agit-il ?

Yoga-Nidra concerne spécifiquement les pratiques et enseignements relatifs - selon le langage scientifique actuel - "aux états de conscience volontairement modifiés".
Ce yoga du "sommeil éveillé" inclut les pratiques du "Yoga du rêve" (Svapnayoga).
Sa pratique vise à réduire les frontières entre les différents niveaux de conscience en apprivoisant - selon le langage de la tradition yoguique - un quatrième état de conscience (Turiya).
Autrement dit, il s'agirait de maintenir une présence consciente, une vigilance sereine (Chit - Ananda), une
"conscience témoin" (Sakshin) dans l'état de veille ordinaire mais aussi dans l'état de sommeil paradoxal voire dans l'état de sommeil profond (rêve et sommeil lucides), voire…

L'entraînement consiste à développer une "maîtrise" de la capacité à "se détendre" : se pauser, se reposer, se relaxer, s'endormir en quelques minutes, rêver éveillé, dormir peu mais bien, sommeil profond et léger, dormir sans dormir, se réveiller naturellement…

Cette compétence à découvrir et à explorer de multiples états de conscience intermédiaires offre de riches perspectives à celui ou à celle qui devient alors "cosmonaute des espaces intérieurs".

Bien "maîtrisé" cet art du "lâcher prise" permet tout d'abord de dissoudre efficacement et rapidement surmenages, fatigues, tensions, anxiétés et angoisses… quelqu'en soit la forme.

En effet Yoga-Nidra permet d'intégrer une meilleure gestion du stress, une régulation des fonctions organiques évitant ainsi les risques de maladie, tant sur le plan somatique qu'au niveau psychologique (décompensations, dépressions…).
Il ne s'agit en aucune manière d'une "panacée universelle" mais ses effets thérapeutiques sont irréfutables.

Yoga-nidra est surtout une invitation au "voyage intérieur" : rêve éveillé libre ou dirigé, exploration de l'imaginaire et des ressources inconscientes, pratiques de visualisation, de symbolisation (stimuler des processus de changement, de guérison, de projet de vie…), développement de la vision intuitive et de la spontanéité créatrice…

Il s'agit essentiellement d'apprivoiser ce quatrième état de conscience (Turiya), cette quatrième dimension, caractéristique d'un état réel et profond de méditation au sens yoguique du terme (Dhyana) : Pouvoir (enfin !) repérer et séjourner dans ce sanctuaire intérieur ou règne inévitablement un état de conscience libre, dégagé de tout contenu, une intense et vibrante sensation de Bien Etre, un bienheureux sentiment de sérénité, voire…

Toutes ces perspectives se retrouvent, dans notre culture médico-psychologique, sur le plan de la recherche scientifique et au niveau des méthodes et techniques appartenant au domaine qu'il est convenu d'appeler la "relaxologie" : Relaxation psychosensorielle et contrôle cérébral du Dr Vittoz, sophrologie (littéralement : Etude de l'harmonie de la conscience), hypnose médicale classique, hypnose ériksonienne, training autogène (relaxation psychosomatique et méditation autogène), méthode Simonton, méthode Silva, onirothérapie…

Le yoga a considérablement influencé directement ou indirectement la "relaxologie" mais les pratiques, enseignements et perspectives en Yoga-Nidra restent précisément yoguiques et originales.

C'est bien cette spécificité que cherche à développer cette formation approfondie :
Pratiques de jour, de crépuscule ou de nuit, séances courtes ou longues, toutes se réfèrent aux techniques yoguiques classiques (ou moins classiques).

Outre les positions simples couchées, assises ou debout, d'autres postures (Asana) sont utilisées ; les pratiques du souffle (Pranayama) également, bien qu'adaptées au Yoga-Nidra, comme le sont aussi les pratiques de "concentration - méditation" (Dharana, Dhyana) axe référentiel en yoga nidra.

Enfin, il convient de mentionner les autres "outils" tels le travail sur les formes (Yantra), les sons (Mantra), les gestes et contractions (Mudra, Bandha), les touchers subtils (Nyasa) : Les pratiques font nécessairement toutes référence au corps énergétique (Chakra, Adhara, Nadi, Yayu).

Sur le plan théorique nous aborderons yoga-nidra d'un point de vue traditionnel.
Celui ci sera largement "commenté" par l'approche scientifique et précisément "étayé" par l'étude des sources textuelles en particulier shivaïtes-tantriques dons sont issus ces enseignements.

Aperçu des thèmes et des pratiques attenantes pour chacun des 18 modules.

Module 1 : le corps (poids, masse, forme, volume, densité… 3 corps, 3 temps, 3 mondes,
3 niveaux de conscience…)

Module 2 : le corps (le temple au 9 portes). L'enveloppe et ses trous, les vides internes…

Module 3 : le corps énergétique (le Kanda, les Nadi, les Chakra, le filet des Adhara…)

Module 4 : les Chakra (sensations, jouissances, sensualités, parfums d'éveil)

Module 5 : les Chakra (les émotions, ce qui m'émeut me meut, parfums d'éveil)

Module 6 : bipolarité, dualité, paires d'opposés (Dvandva…) union des contraires,
perspectives non dualistes

Module 7 : Svapna Yoga (Yoga du rêve…)
Effacer les frontières entre veille, rêve et sommeil : la claire lumière du rêve

Module 8 : le chemin de vie, l'infini continu, les espaces karmiques

Module 9 : naissance, vieillesse, maladie, mort ?
La mort (temps clef du Tantra, la mort… et après ?)

Module 10 : sexe, sexuation, sexualité, jouissance… le sexe : temps clef du tantra.
L'extase sexuelle (la petite mort ?)

Module 11 : à la recherche de son guide intérieur (Antar Guru et Ishta Devata)

Module 12 : à la recherche de son "animal totem". Chakra et animalité (la faune intérieure)

Module 13 : à la recherche de "l'arbre à soi"
Le Kalpataru (l'arbre à souhait). La flore, la nature, les 4 éléments - et le 5ème - et les 3 Dosha

Module 14 : la féerie des couleurs : point fort de la "coloration" tantrique, dans ses expressions artistiques, symboliques et techniques… bindu yantra, mandala, murti …

Module 15 : Yoga Nidra, implications et applications thérapeutiques : savoir prendre soin
pour mieux soigner…
Soigner pour mieux guérir… guérir pour s'aguerrir sourire et rire

Module 16 : Vasana, Samskara etc etc et Moksha ?

Module 17 : Nidra et Svapna Yoga, à la conquête de Turiya (claire lumière du rêve,
claire lumière du sommeil)

Module 18 : Sat Chit Ananda : ce qui est (Sat) conscience (Chit) et béatitude (Ananda)
Luminosité vide

Comment fonctionne cette formation ?

Chaque module est autonome et se présente comme un atelier d'enseignements et de pratiques ouvert à toute personne souhaitant approfondir sa démarche yoguique sans forcément s'orienter vers l'enseignement.
On peut donc y participer de manière ponctuelle ou s'engager sur le cursus complet : l'attestation diplômante de formation ne pourra être décernée qu'aux personnes ayant participé à tous les modules.

Participation :

6 weekend par an sur 3 ans, soit près de 300h de formation réparties sur 36 journées.
La participation est de 200€ le weekend.

Dates :

A ce jour (août 2019) aucune date n'est posée : toutefois, si cette formation vous intéresse merci de me le faire savoir : un groupe est en cours de constitution; par ailleurs pour info la formation relaxation-respiration-méditation reprend beaucoup d'éléments de cette aventure intérieure.


Ganesh allongé

​Yoga du souffle et des énergies (Pranayama...)

ou l'art sublime du maniement du souffle et des énergies


​"Grâce au Pranayama on peut voler dans l'espace, grâce à lui toutes les maladies sont éliminées, grâce à lui encore, l'énergie primordiale (Shakti) se réveille, grâce à lui toujours on atteint l'état de non mental et l'esprit éprouve la félicité. Celui qui pratique le Pranayama est envahi de bonheur !"
(Gheranda Samhita chapitre V verset 57)

L'air de rien ...

Du premier cri de la naissance jusqu'au dernier soupir notre vie s'inscrit et se déroule sur le fil continu de notre souffle…
Quand bien même nous aimerions ne vivre que d'amour et d'eau fraîche… Nous vivons avant tout de l'air du temps : l'air de rien nous sommes totalement dépendant du courant d'air. Etre en manque ne serait-ce que quelques minutes et c'est fini, nous devons rendre l'âme… laquelle, dixit la genèse, est d'ordre "pneumatique", inspirée et générée par le souffle divin : "Il souffla dans les narines de l'homme et en fit ainsi une âme vivante".

La Hatha-Yoga Pradipika affirme que :

"Lorsque le souffle est agité, l'esprit est agité. Lorsque le souffle est immobile, l'esprit est immobile…"
(H.Y.P. chapitre 2, 2ème verset).

De fait, si la respiration est la fonction physiologique la plus essentielle, précédant et imprégnant toutes les autres, elle est aussi intimement, intrinsèquement et de manière incontournable liée à la vie psychique tant sur le plan émotionnel que psycho-mental ou intellectuel :
Si je pleure, le souffle pleure (spasme du sanglot par exemple) si je ris, le souffle rit (expiration fractionnée en cascade) si je panique, le souffle panique (haché, court, saccadé) si je suis en méditation, le souffle est en méditation (respiration silencieuse, presque immobile, imperceptible) si j'enfile une aiguille, le souffle enfile une aiguille (arrêt momentané)…
Cette activité respiratoire est permanente : 24 h sur 24 et 7 jours sur 7, sans vacances, ni jours fériés… Ça respire.
Par chance pourrait-on dire, nous n'avons nul besoin de nous organiser de quelque façon que ce soit pour prendre le temps de respirer, ou prendre l'air et même si on a l'impression qu'on ne sait pas respirer… Ça respire tout simplement, tout naturellement et "je" n'y est pour rien.
Quoique… ?
En fait, "je" peux agir volontairement sur la respiration à tout moment.
Autrement dit "je" n'aurait-il pas la clef pour accéder à l'essence même du vivant ?
De là, à considérer que l'on puisse éliminer toutes les maladies, éveiller l'énergie primordiale, éprouver la félicité, réaliser le bonheur, voire même, voler dans les airs ?

Le point de vue yogique :

On peut considérer différentes voies d'accomplissement yogique (Marga) selon le tempérament de chacun : il est alors question de yoga de l'action (Karma), de la dévotion (Bhakti) de la connaissance (Jnana) ou encore de la volition (Raja).
Toutefois seule la voie "Raja" concerne la méthodologie spécifique de la tradition yogique proprement dite c'est-à-dire la mise en pratique de techniques corporelles respiratoires et mentales particulièrement élaborées pour sortir des conditionnements propres à l'état humain et accéder à ce qui est traditionnellement évoqué comme réalisation d'une qualité inconditionnelle du bonheur.

Pour ce faire, dans la tradition du Raja yoga "classique", dit de Patanjali, on apprend à maîtriser et à immobiliser la substance mentale (Chitta) afin d'accéder au Samadhi (béatitude yogique) : La voie orthodoxe du Raja Yoga même si elle fait mention du travail corporel (Asana) et de la maîtrise des souffles (Pranayama) elle reste pour l'essentiel une voie méditative.

Plus fulgurante, audacieuse, quelque peu dissidente se situe la voie de l'effort violent (Hatha Yoga) :

"Lorsque le souffle est immobile, l'esprit est immobile… c'est pourquoi l'on doit arrêter le souffle"

(H.Y.P. chapitre II 2ème verset)

Autrement dit si dans le Yoga classique on cherche à maîtriser et à immobiliser l'esprit par une pratique incessante de la concentration yogique (Dharana) dans ce yoga centré sur "la jarre" (Gatha), c'est-à-dire le corps, on cherche surtout à maîtriser et à immobiliser le souffle (Kevala Khumbaka).
Bien sur, cette voie du souffle, rapide et efficace, se réfère à des techniques précises qu'il convient de pratiquer avec rigueur et assiduité.

Cette voie du souffle, au cœur de la démarche Hatha yogique est ce qu'on appelle précisément Pranayama.

Le point de vue pratique :

Dans un premier temps, on (re)trouve les différents lieux respiratoires, on dénoue les blocages diaphragmatiques ou thoraciques, on apprend à allonger le souffle mais aussi à lui redonner puissance et vigueur. Très vite on découvre les bienfaits de la respiration volontairement modifiée sur notre santé et notre vitalité.
On apprend quelques techniques de base puis des pratiques plus élaborées afin de passer du plan physiologique au plan énergétique : On travaille alors sur les canaux d'énergie vitale (Nadi) les roues de connexion (Chakra) les points de force (Adhara...). Les différents "souffles internes" (prana ou vayu)
On vérifie, par l'expérience, la mise en effervescence de l'énergie (Shakti) mais aussi l'inquiétante étrangeté des souffles stupéfiés (kevali) lesquels sont synonymes d'états de conscience méditatifs insoupçonnés…

Dans la formation, cet entraînement systématique est régulièrement confronté aux sources textuelles : Ghéranda Samhita, Hatha Yoga Pradipika, Goraksha Shataka, Shiva Samhita, Yoga Kundalini Upanishad, Yoga Tattva Upanishad, Shiva Svarodaya…
De même, un certain nombre d'articles spécialisés sont fournis et commentés tout au long de la formation.


Comment fonctionne cette formation ?

Chaque module est autonome et se présente comme un atelier d'enseignements et de pratiques ouvert à toute personne souhaitant approfondir sa démarche yoguique sans forcément s'orienter vers l'enseignement.
On peut donc y participer de manière ponctuelle ou s'engager sur le cursus complet : l'attestation diplômante de formation ne pourra être décernée qu'aux personnes ayant participé à tous les modules.

Participation :

6 weekend par an sur 3 ans, soit près de 300h de formation réparties sur 36 journées.
La participation est de 200€ le weekend.

Dates :

A ce jour (août 2019) aucune date n'est posée : toutefois, si cette formation vous intéresse merci de me le faire savoir : un groupe est en cours de constitution; par ailleurs pour info la formation relaxation-respiration-méditation reprend beaucoup d'éléments de cette aventure intérieure.


Retour haut de page

Gorakshanath Pranayama

Yoga de la relaxation profonde, de l'art du souffle et de la méditation


Yoga de la relaxation :

Les pratiques de relaxation profonde en yoga sont communément nommées "Yoga Nidra". L'essentiel de la démarche vise à trouver et à maintenir un état de conscience éveillée entre veille et sommeil. Par nature, cet état est particulièrement régulateur de nos fonctionnements psycho-physiologiques et psycho-émotionnels. Dans l'état de relaxation profonde, il est tout à fait aisé de voyager dans nos espaces intérieurs et de ressentir (peut-être enfin!) l'unification bienheureuse de notre tridimensionnalité : Corporelle-Psychologique-Spirituelle. Or, c'est bien là le sens réel et la finalité du Yoga : l'unification (Yoga) de nos états et niveaux de conscience. De fait Turiya (ou Nidra) correspond à ce 4ème niveau de conscience clairement évoqué dans les textes yogiques. Cet état, au delà de l'état de veille, du sommeil avec rêves et du sommeil profond est un des signes manifestes de la réalisation yoquique.(En savoir plus : consulter la présentation yoga du sommeil).


Yoga de l'art du souffle :

Concerne essentiellement l'art de la respiration contrôlée. De fait notre vie, toute entière, et dans toutes ses dimensions, dépend de notre respiration : or, il est possible, à tout instant, d'observer, de réguler, de retenir, de contrôler cette respiration. De là, s'ouvre large le champ des possibles ! Mais, au delà de toute technique, de tout contrôle ... l'art du souffle, en Yoga, se révèle au bout du compte comme art du non souffle ! Ce souffle "suspendu" est un autre signe de l'accomplissement du yoga : Kevala Khumbaka, le souffle stupéfié.(En savoir plus : consulter la présentation du yoga du souffle et des énergies).


Yoga de la méditation :

La méditation est à la mode ! Le succès mondial et la vaste propagation de pratiques et d'enseignements issus du Yoga, du Bouddhisme et d'autres techniques d'origine orientale, explorées depuis maintenant de longues années par les neurosciences témoignent de l'indéniable efficacité des effets de ces techniques sur la santé globale et particulièrement quant à la gestion du stress et des émotions : La méditation en particulier bénéficie ces dernières années d'une constante médiatisation.

La véritable finalité s'exprime très clairement dans le très classique Yoga Darshana : "le Yoga est la cessation de toute fluctuation de la substance mentale" (Yoga Citta Vritti Nirodhah). Cette suspension de toute activité mentale est, véritablement, l'état de méditation.
Cet état d'être au delà du mental (Unmani) correspond à la suspension du souffle vital (Kevali) et à l'unification des états et niveaux de conscience (Turiya).
Il s'agit en fait d'un réel dépassement du conditionnement de notre état humain ! Ce dépassement, n'aurait que peu d'intérêt s'il ne correspondait pas à "Sat-Chit-Ananda" : cette Conscience (Chit), au delà de tout contenu de conscience (Vritti) est un état d'être dont l'essence même (Sat) est "Ananda", terme souvent traduit par béatitude, mais qui s'accorderait mieux à l'idée d'un état de joie intérieure permanente et inconditionnelle.
Autrement dit cette formation se propose d'être au coeur de la tradition et de la finalité yogique afin d'en savourer les vrais délices : apprivoiser Turiya par la relaxation profonde, apprendre à suspendre la respiration et s'étonner de séjourner avec aisance en Kevali, se surprendre à maintenir stable la substance mentale (Chitta Vritti Nirodhah) ... Bien sûr cette perspective peut sembler de l'ordre de l'impossible ? soit, mais, ne dit-on pas ? "à l'impossible nul n'est tenu"... et en écho : "soyez réaliste, envisagez l'impossible !"

Le point de vue pratique :

"Une once de pratique vaut mieux que des tonnes de théorie" se plaisait à répéter Swami Shivanada !             Cette aventure intérieure unifiant les points fondamentaux des enseignements du Yoga (apprivoiser Turiya-Kevali-Unmani) est surtout à considérer comme une plongée et une immersion au plus profond de soi même, au risque d'éveiller le meilleur de soi même, nécessairement au delà de soi même (?)
Concrètement, il s'agit de s'affronter aux pratiques et aux enseignements, de s'y frotter, de s'y confronter. Comme tout apprentissage, la répétition, le maintien dans la durée sont des incontournables : Outre les journées de formations ... il est nécessaire, bien sûr, de maintenir les répétitions dans son quotidien !
Toutefois, rigueur, discipline, ténacité ... ne prennent sens et efficience que dans l'intensité nonchalante : le Yoga, dans son contexte tantrique nous invite d'emblée à vivre une ascèse joyeuse !

Comment fonctionne cette formation ?

Chaque module est autonome et se présente comme un atelier d'enseignements et de pratiques ouvert à toute personne souhaitant approfondir sa démarche yoguique sans forcément s'orienter vers l'enseignement.
On peut donc y participer de manière ponctuelle ou s'engager sur le cursus complet : l'attestation diplômante de formation ne pourra être décernée qu'aux personnes ayant participé à tous les modules.

Participation :

6 weekend par an sur 3 ans, soit près de 300h de formation réparties sur 36 journées.
La participation est de 200€ le weekend.

Dates :

Un cycle de formation démarre en février 2020 et ce aux dates suivantes (samedi : 14h/20h, dimanche : 10h/18h)
22/23 février, 26/27 avril, 20/21 juin, 05/06 septembre, 24/25 octobre, 19/20 décembre.
Dans la perspective de suivre l'ensemble du cursus, merci de préciser votre participation avant fin octobre 2019. Dans l'idée d'une participation ponctuelle, s'inscrire une semaine au plus tard avant la session : confirmation d'inscription en fonction des places disponibles.